Commémoration de la loi de Séparation des Eglises et de l'Etat

 Pratiques actuelles de la laïcité,
 Collectif Laïcité 1905-2005,


Pratiques actuelles de la laïcité

La loi 1905 de Séparation des Eglises et de l'Etat votée le 6 décembre et promulguée le 9 aura 100 ans. De conception libérale, en garantissant à chacun la liberté de conscience et en adoptant le principe de non immixtion de la République dans l'organisation des cultes, elle fondait la laïcité dans notre pays.
Elle plongeait ses racines dans l'idée de tolérance des humanistes de la Renaissance et dans la philosophie des Lumières, et s'appuyait sur une école accessible à tous et libérée à l'égard de tout dogme religieux.
Malgré le climat passionnel et conflictuel qui prévalut lors de son adoption, elle fut progressivement acceptée à partir des années 1920 par l'Eglise catholique qui avait marqué les réticences les plus fortes.
Aujourd'hui, chacun en a bien conscience, la laïcité est le ciment de notre "vivre ensemble". Loin d'être une particularité française, elle constitue, par la séparation du politique et du religieux, l'une des réponses aux désordres du monde.
C'est cette problématique, ces interrogations, ces références historiques que nous nous proposons de mettre en relief au cours de cette année par la présentation d'une exposition itinérante et des débats sur les pratiques actuelles de la laïcité.

 

Dès à présent, un Collectif Laïcité 1905-2005 a été créé à l'initiative de la Fédération des oeuvres laïques des Hautes-Pyrénées et présenté à la presse.

Composition du Collectif Laïcité 1905-2005 :


 Fédération des oeuvres laïques des Hautes-Pyrénées (FOL-Ligue de l'Enseignement),
 Fédération des conseils de parents d'élèves(FCPE),
 Solidarité laïque,
 Ligue des Droits de l'Homme,
 Comité laïcité et République,
 Amicale laïque de Bagnères-de-Bigorre,
 Libre pensée,
 Association pour une taxation des transactions financières pour l'aide aux citoyens (ATTAC),
 Comité départemental des associations familiales laïques,
 Mutuelle générale de l'Education nationale (MGEN),
 Autonome de solidarité laïque,
 Mutuelle des assurances des instituteurs de France (MAIF),
 Mutuelle des assurances élèves (MAE),
 Pupilles de l'école publique (PEP),
 Association pour le Droit de mourir dans la dignité (ADMD).

 Aujourd’hui, les institutions sont fragilisées et contestées, les valeurs collectives sont affaiblies, les injustices sont criantes et, par ailleurs, l'individu a pris une place croissante : « faire société » est devenu une nécessité impérieuse.

Cet engagement appelle l’examen critique, la réaffirmation et l’invention citoyennes des principes qui peuvent et qui doivent fonder notre « vivre ensemble ».

Vivre les uns avec les autres suppose de redonner à chacun confiance en lui-même, confiance en l’autre et confiance dans les cadres collectifs qui protègent et émancipent tout à la fois.

Lire le manifeste (pdf).

Manifeste Ligue

 


Contact

Agnès Espagnet au 05 62 44 50 52
a.espagnet@fol65.fr